Montrez votre appui pour l’équipe nationale féminine cet été!

Alors que l’équipe nationale féminine se prépare à recevoir le monde cet été, Canada Soccer et ses partenaires d’affaires sont ravis de vous informer de quelques excitantes opportunités pour votre club d’encourager l’équipe nationale féminine et de faire partie du plus grand événement sportif féminin au monde.

fierte et joie

Comme fier commanditaire de Canada Soccer, Mondelez Canada (les créateurs de Chips Ahoy, Ritz et Maynard’s) vous offre la chance de montrer votre appui pour l’équipe nationale féminine cet été tout en amassant 5000$ pour votre club de soccer.

Du 20 février au 27 mars, les clubs de soccer communautaires à travers le Canada sont encouragés à soumettre une demande détaillée de l’impact du soccer dans leur communauté et comment 5000$ pourraient servir à améliorer l’expérience soccer de leurs membres.

Quelques clubs seront tirés au sort parmi une liste de 100 finalistes et auront la chance de se joindre aux Canadiens pour récolter jusqu’à 5000$ pour leur club communautaire via l’application Fierté et joie.

Au moment même où l’équipe canadienne féminine de soccer compétitionnera sur la scène mondiale cet été, l’application Fierté et Joie transformera vos encouragements en fonds réels pour les clubs de soccer juvéniles canadiens. Votre club pourrait être l’un d’entre eux!

Pour en savoir plus sur la campagne Fierté et joie et pour remplir votre formulaire au nom de votre club. Visitez Prideandjoy2015.ca/fr.

Demander une aide financière avec le Fonds Bon Départ

Bon départ est un organisme caritatif national engagé auprès des collectivités locales. Fondée en 1990, la Fondation Bon départ de Canadian Tire du Québec a pour mission de favoriser l’épanouissement des enfants et des familles dans le besoin, de leur permettre de vivre une expérience de camp de vacances ou de pratiquer des activités sportives.

Comme à tous les ans, le Fonds Canadian Tire acceptera les demandes des familles qui inscrivent leurs enfants au soccer dans l’un des clubs de la région de l’Outaouais.

Pour pouvoir en bénéficier, le parent doit signaler son intention d’obtenir une aide du Fonds Bon Départ, lors de l’inscription à son club local de soccer. Cette demande sera valide pour l’inscription à la saison estivale 2015. Par la suite, le club devra présenter la demande à Soccer Outaouais, mandataire pour le volet soccer en Outaouais,  avant le 3 avril.

http://www.fondationbondepart.ca/accueil

Championnats LRSO et LSSO – été 2015

 

LSSO-TRANSPARENT

lrso-SANS-FOND

Les inscriptions pour le championnat LRSO et LSSO 2015 sont en cours dans la plupart des clubs de l’Outaouais. Veuillez suivre attentivement les instructions qui se retrouvent sur les différents sites internet de nos clubs.

Pour votre information:

  • Les matchs du championnat estival LRSO commenceront le 18 mai 2015 pour se finir le 28 août 2015.
  • Les matchs du championnat estival LSSO commenceront le 17 mai 2015 pour se finir le 30 août 2015.

Veuillez noter que les soirs de matchs en LRSO ont changé pour certaines catégories. Pour connaître les jours de matchs veuillez-vous référer au tableau à la page LRSO.

Pour plus d’informations sur les ligues, n’hésitez pas à consulter les pages LSSO et LRSO.

OFFRE D’EMPLOI ENTRAÎNEUR-CADRE

Soccer Outaouais couriel

Sous la direction immédiate du directeur général de Soccer Outaouais, le ou la titulaire sera responsable des programmes techniques régionaux et provinciaux relevant de Soccer Outaouais.

Il ou elle aura comme mandat de coordonner et superviser le programme sport-études soccer, le programme des équipes de sélections régionales, le centre régional de développement, l’École régionale de gardiens de but, la formation des entraîneurs, le collège technique régional ainsi que la participation à diverses activités et rencontres de la Fédération de soccer du Québec.

Compétences recherchées :
– Licence B nationale (ou l’équivalent) et niveau théorique 3
– Bon sens de l’organisation, de la gestion, du partenariat et de la planification
– Personne dynamique qui aime travailler en équipe et sait mobiliser les gens
– Personne mature capable de décision et de discernement
– Avoir de l’entregent, de l’initiative et être à l’aise avec l’informatique
– Disponibilités de jour, en soirée et/ou fin de semaine (minimum 35 hs par semaine, selon la saison)
– Bonne connaissance du français parlé et écrit, connaissance de l’anglais est un atout important.

Rémunération selon expérience et compétence.
Description complète des tâches remise sur demande.

Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae, accompagné d’une lettre d’introduction, par courriel à celineh@arso.qc.ca ou encore par télécopieur au 776-9540 avant le 6 mars 2015 à minuit.

ESHG aura son terrain synthétique

 Le terrain de soccer et football synthétique de l’École Hormisdas-Gamelin devrait se construire cet été pour être inauguré à l’automne 2015 dans le secteur de Buckingham. Les appels d’offres auront lieu sous peu.

Les partenaires ayant cru au projet de terrain synthétique à l’École secondaire Hormisdas-Gamelin ont pris la pose avec leurs ballons.

La Commission scolaire au Cœur-des-vallées (CSCV) a résolu de lancer le projet de près de 1,7 million $ malgré un manque à gagner d’environ 50 000$. Les conjectures économique et commerciale favorables ont influencé la décision des commissaires, en plus de sommes supplémentaires allouées par certains de leurs partenaires financiers. Le conseiller du secteur Buckingham, Martin Lajeunesse a réitéré l’investissement provenant du Fonds des infrastructures et ajouté un montant provenant du Fonds des communautés, pour un total de 925 000 $ provenant de la Ville de Gatineau.

L’équipe des Tigres de l’ESHG fournira pour sa part 150 000$, alors que le député de Papineau, Alexandre Iracà offre 50 000$ discrétionnaires au projet. Comme prévu, la CSCV investira 200 000$ et la municipalité de L’Ange-Gardien 250 000$. La CSCV est à la recherche de partenaires financiers et commanditaires pouvant contribuer à diminuer le manque à gagner de 50 000$.

Par rapport aux autres cours d’école de la CSCV, «cette structure va venir aider grandement, n’ayant pas eu de grand financement durant les dernières années. C’était une école délaissée», s’est exprimé le président de la CSCV Jocelyn Fréchette, qui a aussi souligné l’implication de son prédécesseur, Sylvain Léger.

Les partenaires ayant élaboré le projet de terrain synthétique y travaillent depuis plus de quatre ans. En octobre 2013, le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport avait refusé de subventionner le projet, mais un nouvel appel sera fait en février.

Source : Marie-Charlotte Paquette

http://www.lapetitenation.com/Actualites/2015-02-04/article-4032448/ESHG-aura-son-terrain-synthetique/1

Départ de M. Bruno Locatelli, entraineur-cadre de Soccer Outaouais annoncé en juin.

M Bruno Locatelli

Ancien joueur professionnel en France de 1974 à 1982 dans des équipes comme Sochaux, Lens et Montluçon,  Bruno Locatelli déménagera au Québec, à Trois-Rivières plus précisément, en 1998 pour y démarrer le programme de Sport-études soccer là-bas.

Ce n’est qu’en 2000 que Bruno Locatelli mis le cap vers l’Outaouais pour s’y établir. Son arrivée ici, concordait avec un besoin de créer une structure permanente, orientée sur le développement des joueurs et des entraineurs. M. Locatelli a notamment, aidé les associations de soccer de la région à mettre en place la nouvelle structure de club selon les critères de la Fédération de soccer du Québec.

Il joua un rôle indéniable dans le transfert de connaissance. D’ailleurs, il facilita la venue de plusieurs techniciens français, toujours dans cette même optique de développement.

Formateur et évaluateur pour la Fédération de soccer du Québec, directeur de cours reconnu auprès de l’Association canadienne de soccer, il aura formé plus de 800 entraineurs dans la région de l’Outaouais.

Adjoint à l’entraineur-cadre de l’époque, M. Locatelli cumule les postes de directeur technique des clubs d’Aylmer puis de Gatineau. D’ailleurs en 2003, il créa les 7 premières équipes AA de la région avec l’association de Gatineau.

Son expertise est reconnue puisqu’ entre 2003 et 2006, des clubs du Nouveau-Brunswick le sollicitent pour faire des formations auprès des joueurs et des entraineurs.

En août 2006, il est élu au poste de directeur technique du fameux club élite, le FC Outaouais. Il occupera cette fonction jusqu’à la fin du club.

Cette même année,  il prendra les fonctions d’entraineur-cadre au sein de l’association régionale. À la barre du sport-études il y développe des partenariats avec le club Reims pour les joueurs en fin de secondaire.

En 2008, il se tourne vers le club d’Albi, pour donner également la possibilité aux athlètes féminines du sport-études de profiter d’une expérience Outre-Atlantique. «Le but a toujours été de placer des athlètes ayant la motivation et l’envie,  dans les clubs partenaires afin qu’ils poursuivent leurs carrières sportives tout en continuant leurs études», nous rappelle Bruno Locatelli.

Ces partenariats constituent une réussite pour les jeunes athlètes de l’Outaouais. Des joueurs et joueuses comme Félix Clapin-Girard, Mélissa Pesant, Frédéric Lajoie-Gravelle ont bénéficié de cette opportunité. D’autres comme Laurianne Brissette-Lesage et même Émilie Girard sont toujours en France et évoluent présentement avec des clubs de D1 et D2.«Pendant toutes ses années auprès de l’association régionale, M. Locatelli a réussi à développer des partenariats autant culturels que sportifs», nous affirme Richard Gravel.

Le programme sport-études est un franc succès pour le développement des joueurs. «La demande est très forte aujourd’hui. Ils étaient 50 jeunes inscrits à mon arrivée en 2006 et nous avons 120 jeunes aujourd’hui » nous livre fièrement M. Locatelli. Le programme sport-études soccer est un programme réputé dans la région pour les athlètes qui ont le potentiel d’atteindre les sélections provinciales et nationales.

Plus récemment, M. Locatelli réussira encore à laisser sa marque dans le soccer de haut niveau puisqu’il remporta en 2014, la Coupe PLSQ avec le FC Gatineau, équipe professionnelle composée principalement de joueurs de la région de l’Outaouais et ce, dès sa première année en tant qu’entraineur-chef.