Merci Pierre

Pierre Granier_v2

Arrivé en 1954 au Canada, Pierre Granier joua un rôle majeur dans le développement du soccer en Outaouais. Ce passionné du ballon rond marqua l’histoire du soccer de notre région.

Très actif auprès du club d’Aylmer en tant qu’entraineur, Pierre s’entoure très vite de personnes prêtes à donner plus d’envergure à l’organisation du soccer en Outaouais. Lui, ainsi que plusieurs de ses confrères souhaitaient faciliter le développement des joueurs en leur permettant d’accéder au soccer provincial et canadien.

Ils créèrent  en 1978, l’Association régionale de soccer de l’Outaouais (ARSO). Pierre est nommé président fondateur de l’ARSO. Pendant son mandat, il consacra beaucoup de temps et d’énergie à la promotion du soccer. Tout le monde se souvient et parle encore de la fois où le Manic* était venu disputer un match en 1983 devant presque 5000 spectateurs!

En 2000, L’ARSO décide de nommer le «Trophée hommage pour entraineur de l’année» en son nom. Depuis ce temps, chaque année au Gala Méritas, Pierre avait l’habitude de venir remettre en main propre ce trophée aux récipiendaires.

En 2001, Pierre fut intronisé au Temple de la renommée du soccer québécois à titre de bâtisseur.

En 2002, l’ARSO lui rend également hommage en lui remettant le titre de membre honoraire en reconnaissance de son apport remarquable pour le soccer dans notre région.

En 2011, la Fédération de soccer Québécois lui remet la  médaille du centenaire pour souligner une fois encore son rôle de bâtisseur dans l’histoire du soccer québécois.

Il n’y a pas si longtemps de cela, Pierre était toujours très impliqué auprès des équipes séniors et vétérans de la région. Sa passion et son dévouement pour le soccer en font un exemple pour les générations d’aujourd’hui et futures.

Merci Pierre d’avoir partagé ta vision et d’avoir ainsi tracé la route pour nos nombreux bénévoles et nos joueurs.

René Caron, président de Soccer Outaouais

Au nom de toute la communauté du soccer en Outaouais

*Équipe professionnelle de Montréal au début des années 80